Livraison gratuite à partir de 79€ d'achat

Tout savoir sur la graisse à traire

Dès l’arrivée de l’été, nous avons l’habitude de prendre nos meilleures dispositions. Lorsqu’on va dans les boutiques, on renonce aux produits hivernaux pour se consacrer à ceux qui sont plus ensoleillés! Parmi les nombreux articles les plus recherchés lors de l’été, il y a les bronzants dont en particulier: la graisse à traire. Il s’agit d’un produit bronzant célèbre pour sa grande vitesse de bronzage. Malheureusement, le hic est qu’il peut endommager la peau. Quelle est cette graisse miracle? Pourquoi l’utiliser? Quels sont les risques de son utilisation? Et les alternatives?Toutes les réponses à ces questions dans cet article.

LA GRAISSE À TRAIRE, KESAKO ?

Comme son nom l’indique, il s’agit d’une graisse. On a recours à cette dernière notamment dans le monde de l’agriculture et de l’élevage. Elle facilite le travail du fermier lorsqu’il veut traire une vache. Pour être plus clair, on définit la graisse à traire comme une pommade protectrice à base d’huiles d’origine minérale. On utilise la graisse sur un animal pour lui éviter l’apparition de multiples crevasses et gerçures pendant le processus de traite. La graisse à traire s’utilise également pour la protection des mains des éleveurs et agriculteurs, qui pendant la traite ou autres tavaux, sont souvent en contact avec le froid et l’eau.

Etant donné que la graisse protège très bien la peau, beaucoup d’enseignes dans l’industrie cosmétique ont décidé d’intégrer dans leur matière première cette fameuse graisse. Cette dernière est utilisée notamment dans la fabrications de soins pour la peau.

DE BONNES RAISONS D’UTILISER LA GRAISSE À TRAIRE

Jadis, avoir la peau bronzée était un signe de pauvreté. Cette coloration apparaissait après une exposition de plusieurs heures à travailler sous le soleil. Cependant, dès l’arrivée du milieu du 20è siècle, ces préjugés ont changé. Les peaux bronzées sont devenues tendances! Les propriétés de la graisse à traire sont nombreuses. Grasse, elle accélère l’effet bronzant grâce à l’effet loupe. La pénétration des rayons UV sur la peau se fait à grande vitesse. Une habitude qui s’est propagée notamment chez les vacanciers de l’été. L’action de la graisse à traire est très rapide. Il est possible de voir les premiers résultats rapidement. Le bémol est qu’elle assèche la peau et ne la protège guère.

LES DANGERS DE LA GRAISSE À TRAIRE

Avant toute chose, il est bon de rappeler qu’il ne faut jamais s’exposer au soleil sans protection. La graisse n’ayant pas de pouvoir protecteur, et est asséchante, elle peut donc aggraver les conséquences d’une exposition excessive aux rayons UV du soleil. Ce qui a pour conséquence d’accélérer huit fois plus vite le vieillissement de la peau!

Bref, l’exposition de son corps enduit de graisse à traire au soleil abîme durablement la peau. Les autres effets néfastes du soleil sont les brûlures, les rides, les boutons, les tâches de vieillissement et pire encore le cancer de la peau (ou mélanome).

LES ALTERNATIVES A LA GRAISSE À TRAIRE

Pour bronzer en toute sécurité, vous pouvez opter pour les autobronzants, qui protègent du soleil et dont l’action est fonction de votre grain de peau. Voici quelques conseils d’usage de ce produit: Veuillez badigeonner légèrement les parties sèches ; optez pour des autobronzants typiques à chaque zone du corps que l’on souhaite bronzer et protéger : pour le visage d’une part et pour le reste du corps d’autre part.