Livraison gratuite à partir de 79€ d'achat

Bronzer avec du monoï

Pour un bronzage réussi avec de l'huile de monoï de Tahiti, il est indispensable de protéger sa peau tout au long de l'année. Pour ce faire, il faudra penser à appliquer sur la peau humide le monoï après chaque douche pour simplifier son absorption. Lorsque la peau a une bonne hydratation, elle reste bien saine et n’aura pas de difficulté à bronzer.

BRONZER AVEC DU MONOÏ : EST-CE DANGEREUX?

Selon les idées reçues, le monoï serait une huile bronzante. Malgré son parfum qui sent les vacances, il ne faut pas l a considérer comme un autobronzant. D’ailleurs, en exposant sa peau plein de monoï face au soleil, on cours un grand danger. Voici les raisons qui font que le monoï n’est pas une huile bronzante ou une crème solaire!

IL N’A PAS UNE PROTECTION SOLAIRE

Lorsqu’on parle d’huile de monoï, on pense toute suite aux plages de sable fin, à la mer turquoise et aux cocotiers. En réalité, le meilleur ami des vahinés n’est pas une huile bronzante. Il est donc impossible de trouver un polynésien s’exposer au soleil avec du monoï !

IL N’ A PAS DE FILTRE À UV

Le monoi de Tahiti n’est ni efficace comme huile bronzante ni comme crème solaire. Le monoi exposé au soleil peut très bien transformer votre peau en un véritable viande. En effet, il attire les rayons du soleil sur la peau qui rougit avant une brûlure ou une déshydratation. En cas d’effets néfastes extrêmes, l’apparition de cloques a lieu suite à l’application du monoi. Et le plus désolant, c’est qu’on ne peut sentir que la peau est entrain de brûler. Ce n’est qu’une fois que l’on crame, que l’on peut ressentir les sensations désagréables de brûlures sur la peau.

Bref, tout cela pour dire que le monoï n’est ni une huile solaire ni un accélérateur de bronzage, comme tel est le cas de la graisse à traire.

QUID DE L’EFFET DU SOLEIL SUR LES PEAUX CLAIRES ENDUITES DE MONOI

Lorsque la peau est blanche voire très blanche, elle est souvent sujette aux coups de soleil. Et si en plus, vous y appliquez du monoï, il y aura plus de dégâts que sur les peaux mates.

Cela s’explique par le fait que l’action de réverbération est dix fois plus importante. Il faut donc à tout prix éviter de s’exposer au soleil quand on a une peau claire enduite de monoï. Effectivement, le film huileux attire les rayons ultra-violet et agira donc comme une loupe ou un miroir sur l’épiderme. Ce qui a pour conséquence la brûlure de la peau claire exposée au monoï. L’impact peut être même d’une très grande violence.

Par contre, il faut savoir que le monoï est un des meilleurs soins post-solaire au monde, et ce quel que soit votre type de peau (mate, claire et même fragile). Après son application, un film lipidique naturel, nourrissant et protecteur se dépose sur la peau afin de permettre son hydratation en profondeur, et résoudre les problèmes liés aux agressions des rayons solaires. Il est donc conseillé d’enduire uniquement le monoï après une exposition au soleil, après un bronzage, en sortant de la douche ou sur une peau humide.

LES EFFETS EXPLOSIFS DU MONOÏ SUR LES CHEVEUX

Une autre idée reçue à propos du monoï est qu’il assure la protection de la chevelure en cas d’exposition au soleil. Cela a amené ainsi beaucoup de femmes à s’enduire de l’huile de beauté sans prendre compte du rôle de réverbération, et donc de l’effet explosif au contact du soleil, de ce produit.

A la suite des impacts des rayons solaires sur l’huile de monoï, un bon nombre de femmes ont eu une décoloration capillaire. L’attaque des rayons du soleil se fait via l’huile, qui causera ainsi la brûlure. Il n’est pas rare ainsi de trouver à la suite de ces actions des femmes brunes devenues rousses ou avec des cheveux cuivrées, des cheveux blondes tendant vers le blanc, et des cheveux châtains devenus blonds.

Même si le changement ne vous fait pas peur, sachez toutefois que ce genre de décoloration abîme, dévitalise, voire tue les cheveux. La seule solution sera alors de découper la longueur décolorée des cheveux pour qu’ils soient de nouveau douces et vigoureux. Malgré tous ces aspects négatifs, le monoï reste un excellent soin après-soleil pour les cheveux. Il ne faut pas hésiter à l’utiliser comme masque hebdomadaire et en le laissant reposer durant toute une nuit, il nourrira la fibre en profondeur !

CE QU’IL FAUT RETENIR

Le monoï est un produit qui ne s’expose pas au soleil. Vous ne devez pas vous bronzer avec, mais l’utiliser uniquement qu’après une exposition. Il s’agit en réalité d’un soin après-solaire qui a des vertus hydratants et nourrissants.